Quand Alice rencontre Alice – Caroline Quine

Résumé

L’escroc pensait bien avoir tout prévu. Son plan était parfait. Il suffisait de voler la sacoche du facteur d’abord. Tant pis si le pauvre homme encourait le seul blâme d’une carrière irréprochable. Et puis…
Et puis cela ne se passa pas du tout comme il l’avait imaginé. Pas du tout !
Pour commencer, le facteur était un vieil ami d’Alice, et la jeune détective américaine n’a pas l’habitude de laisser ses amis dans l’embarras. Ensuite, l’escroc avait oublié de prévoir autre chose : ce que ferait Alice Roy le jour où elle rencontrerait… Alice Roy !

Avis

En trouvant ce livre, j’ai été super excitée. Le titre m’intriguait depuis des années et je me demandais ce qui se cachait derrière dans ce volume qui est une des premières entrées de la saga.

Alice est cette fois à River City où une fois de plus l’aventure frappe à sa porte. Et ce n’est pas de un mais de deux mystères qu’elle va devoir se charger cette fois. D’un côté, la sacoche de son ami facteur disparaît devant chez elle. De l’autre, juste avant la disparition, celui-ci vient de lui remettre une mystérieuse lettre d’Angleterre qui va la mettre sur la piste d’une héritière.

Alice est une fois de plus une jeune fille aimable qui se plie en quatre pour aider son entourage. Elle va même parfois si loin que s’en est un peu ridicule. Mais bon, il ne faut pas perdre de vue que ces livres sont ancients et qu’à l’époque, elle représentait sans doute l’héroïne modèle.

Je dois bien avouer que j’ai été fort déçue par l’intrigue. Alice a très vite une intuition par rapport à un des mystères mais contrairement à d’habitude, elle prend son temps pour agir, trop de temps selon moi. Du coup, on se retrouve sans véritable enquête d’un côté et de l’autre côté, la réponse vient à notre détective sans que celle-ci n’y soit pour grand chose. Au final, il n’y a pas de réelle enquête et on se retrouve à suivre un enchaînement de malchances et de coïncidences sans grand intérêt.

Heureusement, Ned, le copain/cavalier d’Alice, fait une apparition (bien trop brève) dans l’histoire. La relation entre lui et Alice est une chose que j’apprécie tout particulièrement dans la saga. Dans ce tome, malgré sa présence, Ned doit n’avoir que quelques lignes de dialogue sans importance et n’apporte pas grand chose à l’enquête.

Pour finir sur du positif, j’ai tout de même eu plaisir à retrouver Alice et son entourage. Il y a Sarah, la gouvernante et mère de substitution de la jeune fille, qui apporte une touche de chaleur. Et puis, il y a l’ambiance de cette saga, pleine de bienveillance et où tout finit toujours bien. Lire un Alice me donne toujours un sourire et m’apporte un peu de calme.

En conclusion, une lecture décevante mais qui sera sans doute quand même appréciée par les nostalgiques des enquêtes d’Alice. Pour ceux qui veulent découvrir ou faire découvrir, je vous conseillerais de passer votre chemin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :